Comment choisir la puissance de sa climatisation?

Quels sont les conséquences d’une mauvaise estimation?

echelle-de-la-puissance-climatiseurPour choisir la bonne puissance d’une climatisation, une multitude de facteurs entrent en jeu. C’est pour cela que nous vous conseillons de demander un bilan thermique à un professionnel de la climatisation avant l’achat. C’est une démarche nécessaire pour ne pas se tromper de puissance. En effet, il est dans votre intérêt d’acquérir un climatiseur adapté à vos besoins réels. Sans bilan thermique deux situations négatives peuvent se présenter :
Le climatiseur sera sous-dimensionné, c’est-à-dire que le dispositif ne sera pas efficace et consommera plus en mode chauffage puisqu’il faudra recourir à la relève de chauffage.
Le climatiseur sera surdimensionné, c’est-à-dire qu’en plus d’avoir acheté un appareil plus cher que nécessaire, la surpuissance conduira à un fonctionnement en cycles courts duquel résulte une usure accélérée avec un rendement faible.

Quels facteurs interviennent ?

Les variables des calculs qui interviennent sont très nombreuses. Il faudra prendre en compte la surface mais aussi la hauteur sous plafond. Viennent ensuite des facteurs auxquels on ne pense pas toujours tels que le nombre de fenêtre et la surfaces de celles-ci. Il faut aussi déterminer l‘exposition au soleil de la ou des pièce(s) traitée(s), connaitre le nombre d’occupants du logement… ( cette liste est non exhaustive).

Un bilan thermique est-il obligatoire ?

Beaucoup d’autres facteurs entrent en compte et sont évalués par le frigoriste. Ce dernier effectue plusieurs calculs avant de proposer un type de climatiseur adapté ainsi que la puissance idéale.
Pour toute installation de climatisation, il est préférable de faire appel à un installateur spécialisé qui fera le bilan thermique et le devis.bilan-thermique-d-une-maison Toutefois, pour vous donner une petite idée de l’ordre de grandeur de la puissance du climatiseur dont vous aurez besoin, et par conséquent vous faire une idée de l’ordre de prix, nous vous proposons la règle de base selon laquelle il faut compter 100 W/m² soit environ 40 W par mètre cube. Pensez à ajouter 100 W par personne, 50 W par appareils électriques à proximité, 100 W pour l’éclairage. Concernant l’orientation de la pièce il faut également ajouter 100 W si c’est une pièce exposée nord. Cette règle peut vous permettre d’acheter un climatiseur monobloc mais pour les autres climatiseurs faites appel à un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *