La climatisation « Concave Roof »

Un projet éco-responsable

La sécheresse à l’oeuvre dans certaines parties du globe nécessite l’adoption d’un système de climatisation en continu. Particulièrement coûteuse lors de son installation, la pose d’un climatiseur bi-splits classique nécessite l’utilisation d’un grand nombre de ressources énergétiques pour un effet souvent limité. Face à ces problématiques climatiques et environnementales, un cabinet d’architectes iranien s’est mis en tête de réaliser un équipement complet de climatisation (‘Concave Roof) en s’appuyant sur les spécificités du climat local pour diminuer l’empreinte énergétique.

Initiative

Le projet consiste à climatiser une école dans la province de Kerman, l’une des régions les plus arides du pays et située à proximité du lac d’Ourmia. Le réchauffement climatique planétaire entraîne l’assèchement progressif de nappes phréatiques contraignant les habitants à revoir leurs habitudes de consommation ainsi que leur mode de vie. Face à ces contraintes, le studio d’architectes a imaginé une solution de climatisation pour le moins originale en terme de climatiseur réversible écologique. Prenant appui sur un habitat traditionnel, les toits des différents bâtiments accueillent chacun deux vasques superposées l’une sur l’autre à la manière des grandes “oreilles” de la NSA.

Réalisation

Leur fonction première est de récolter l’eau de pluie, pour faire transiter celle-ci dans un réservoir central. Ce dernier est en charge de rafraîchir l’ensemble de l’école grâce à un réseau hydraulique. On estime la quantité d’eau récupérée par les 923 mètres carrés de toit à environ 28 mètres cubes, ce qui est relativement conséquent dans cette région de plus en plus aride. En soutien de cette architecture spécifique, des “tours à vents” sont construites pour permettre une meilleure circulation de l’air au sein du complexe scolaire tout en rappelant l’ingéniosité de cette méthode ancestrale. La superficie des coupoles de récupération entraîne la création de zones d’ombre à même de venir soutenir les effets primaires d’un tel système de climatisation.

Réflexions

Cette initiative de réaliser des toits en entonnoir pour lutter contre la sécheresse peut être qualifiée d’éco-responsable. C’est une alternative crédible à la mise en place de climatisations traditionnelles qui consomment énormément de ressources énergétiques. L’alliance entre les techniques d’ingénierie plus anciennes et l’innovation scientifique actuelle offre d’immenses perspectives d’avenir à ce type de projet. Écologique et intégré dans son environnement, la multiplication de ces réalisations peuvent contribuer à réduire durablement notre empreinte sur l’environnement tout en proposant un cadre de vie conforme à nos exigences modernes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *