La climatisation en Ehpad

Débat sur l’air climatisé !

La présence de la climatisation sûr le lieu de travail a toujours suscité quelques tensions en ce qui concerne son fonctionnement, notamment la température idoine même chez les nourrissons avec la baby climatisation. Cela dépend infiniment du type de travail mais également de la constitution physiologique des personnes comme nous l’avons rappelé dan un précédent billet. A toutes les personnes qui pensent que le débat s’arrête aux portes de la retraite, détrompez-vous !

Entre réglementation…

Depuis la grande canicule de 2003, il est nécessaire pour l’ensemble des Ehpad ( établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de se doter d’un système de climatisation en climatiseurs quadri-splits notamment afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs. Les chambres des résidents constituent un terrain neutre puisqu’il est possible, à la charge du résident de manière parfois limite avec des frais illégaux de climatisation, d’opter pour la pose climatiseur en accord avec la famille et l’établissement d’accueil. A côté de cette solution de climatisation fixe, la plupart des personnes préfèrent une solution plus économique avec le traditionnel ventilateur ou alors le petit climatiseur mobile, facilement déplaçable.

…et réalité de la vie communautaire

Dans les parties communes, il est plus difficile de faire entendre l’ensemble des résidents sur la nécessité de la climatisation. Au sein de l’Ehpad de Caluire, la guerre, du moins un conflit poli, fait rage entre les partisans et les opposants à la mise en marche systématique de la climatisation. Certaines personnes supportent difficilement la chaleur alors que d’autres remettent en cause l’efficacité de cette solution de rafraîchissement, celle-ci leur apportant des frissons en plein mois d’été. Face à cette situation pour le moins compliquée, elle se retrouve également dans d’autres établissements d’accueils pour personnes âgées, le directeur de l’établissement a pris la décision en accord avec les résidents de mettre en route les climatiseurs durant le repas puis de les éteindre à la fin de celui-ci. Cela permet aux uns comme aux autres de profiter durant toute la journée d’un espace climatisée ou non en fonction de leurs préférences pour ce qui concerne les parties communes.

Happy end

Tout est bien qui finit bien, l’essentiel réside dans l’hydratation permanente des personnes âgées pour leur permettre d’affronter avec sérénité les vagues de chaleur en période estivale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *