L’eco-cooler

Climatiser sans se ruiner !

La climatisation est souvent considérée comme un moteur indispensable au bon développement d’un pays quand celui-ci se situe dans une région au climat difficile. Une entreprise à vocation sociale Grameen Intel Social Business (GISB) a réussi l’exploit d’apporter une solution d’air climatisé, comme les climatiseurs quadri-splits, économique à toutes ces populations et facilement réalisable : l’eco-cooler.

Principe de fonctionnement

Au Bangladesh, la pauvreté se mêle aux problématiques de réchauffement climatique qui sont accentuées par le type d’habitat. Principalement constituées de tôles ondulées, les maisons deviennent rapidement des lieux à la chaleur insupportable lorsque le thermomètre affiche 38 degrés. Et pourtant, il est possible de rafraîchir une pièce en toute simplicité avec cette fabrication artisanale de climatiseur proposée par l’entreprise solidaire.
Le principe de fonctionnement de l’appareil est aussi simple, que celui mis en place dans la climatisation concave roof, que la loi physique à l’origine de sa création. Prenant appui sur la différence de pression pour obtenir une déperdition de chaleur, l’eco-cooler se compose d’une plaque trouée dans laquelle on insère un ensemble de bouteilles plastiques tronquées. Lorsque l’air s’engouffre, il est immédiatement compressé par le format de la bouteille avant de ressortir par l’ouverture plus petite du bouchon. Cette opération permet une diminution de la température à l’intérieur du logement de 5 degrés maximum par rapport à l’air ambiant.

Principaux résultats

Très performant, ce système de climatisation amovible l’est d’autant plus si l’on regarde du côté de son coût de production. Composée de matériaux polluants et non dégradable, cette initiative permet de donner une seconde vie à l’ensemble des déchets plastiques du quotidien tout en agissant pour la protection de l’environnement comme on a déjà pu le voir avec une autre initiative de climatiseur réversible écologique. Autre avantage et non des moindres, le recyclage d’éléments présents en grande quantité assure à l’ensemble des foyers, y compris les plus démunis, de pouvoir se munir d’un tel équipement de climatisation. En ce qui concerne son développement, il faut noter que cette initiative solidaire s’inscrit dans un programme d’aide aux populations pauvres, c’est pourquoi les concepteurs ont volontairement laissés les plans techniques en libre accès.

Réflexions

De cette manière, il est possible d’imaginer la multiplication de cette technique de climatisation écologique et humaine dans la plupart des régions du globe. Il faut rappeler que le but premier de cet équipement est d’offrir l’accès de l’air climatisé aux personnes les plus modestes, l’absence d’un design novateur n’est donc pas un problème. Cependant, une évolution de style pourrait éventuellement permettre la mise en place de tels climatiseurs, dans d’autres maisons traditionnelles, avec des personnes ayant un niveau de vie plus élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *