Maison Energy vous explique les pompes à chaleur !

Optez pour la simplicité

Une pompe à chaleur permet de chauffer votre habitation (maison ou appartement) via un principe très simple : la pompe à chaleur puise l’air extérieur, en extrait les calories puis introduit cette énergie à l’intérieur de votre habitation. Maison Energy vous propose sur son site des pompes à chaleur air/eau et air/air. Tous ces modèles sont disponibles pour effectuer des travaux de rénovation ou lors de la construction d’une maison neuve.

Une pompe à chaleur fonctionne à l’électricité, ce n’est donc pas une énergie renouvelable. Cependant, grâce au principe de l’aérothermie, une pompe à chaleur génère beaucoup plus d’énergie qu’elle n’en consomme, vous faisant alors profiter d’importantes économies !

Les pompes à chaleur puisent les calories présentes dans l’air, ce qui signifie qu’elles utilisent une énergie toujours disponible et gratuite.

Une pompe à chaleur étape par étape

1. Le compresseur aspire le gaz et le compresse afin de le chauffer pour le faire monter en pression.

2. Le gaz chaud est conduit vers un condenseur. Le gaz passe alors de l’état gazeux à liquide, toujours à pression élevée.

3. La troisième étape est appelée la détente puisqu’elle permet de faire chuter la pression du fluide frigorigène liquide.

4. Le fluide frigorigène entre dans l’évaporateur et se transforme à nouveau en gaz. Ce gaz est par la suite aspiré par le compresseur pour débuter un nouveau cycle.

En somme, une pompe à chaleur permet de récupérer de les calories dans l’air extérieur et transforme ceux-ci en énergie pour arriver à la température souhaitée au sein de l’habitat. L’air est une ressource inépuisable et renouvelée en permanence via le soleil, le vent ou encore les précipitations.

Source d’économies et de performance

Afin de comparer les performances des différentes pompes à chaleur, il est recommandé de vérifier le COP des pompes à chaleur. Ce coefficient de performance permet d’évaluer la capacité d’un appareil à restituer la chaleur. Le COP de la pompe à chaleur équivaut en quelque sorte à son rendement puisqu’il calcule le rapport entre l’énergie restituée et l’énergie utilisée (électrique). Par exemple, un COP de 3.5 indique qu’il y a 3.5 fois plus d’énergie créée que d’énergie consommée (et donc facturée). En moyenne, le COP d’une pompe à chaleur est situé entre 3 et 4, il s’agit du même indicateur que pour la pompe à chaleur de piscine.

Le respect de l’environnement

Les pompes à chaleur consomment uniquement de l’énergie électrique à hauteur de 30%, les 70% de consommation restante sont captées dans l’air. Cela signifie qu’elles utilisent à 70% de l’énergie gratuite et disponible dans l’environnement. Cela évite d’avoir recours à une énergie traditionnelle émettrice de pollution. Ainsi, selon l’AFPAC, 1 kWh de chaleur produit via une pompe à chaleur génère 4 fois moins de CO² que s’il était produit par une chaudière à combustible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *